samedi 12 mai 2007

Parce qu'une démocratie doit avoir une presse libre

  Hier, vendredi, deux juges ont tenté une perquisition dans les locaux du journal "Le canard enchainé", pour, selon leurs dires, récupérer des documents dans le cadre de l'affaire Clear stream. L'ensemble des journalistes du "canard" s'est opposé à leur entrée dans les locaux du journal, et les juges, devant le nombre de médias présents devant le bâtiment, ont renoncé à faire appel à un serrurier pour forcer la porte.

Le rédacteur en chef estime que c'est une atteinte à la liberté de la presse, et que la manoeuvre visait à se procurer les sources d'information du journal, procédé déja condamné plusieurs fois par la cour Européenne de justice comme attentatoire à la liberté de la presse. Le rédac de rajoutter "nous n'avons pas ces documents, mais si nous les avions eu, nous les aurions mangé plutôt que de les donner".

Bel exemple de résistance passive, et preuve qu'au grand jour, en France, pour l'instant, on ne peut pas encore faire tout et n'importe quoi au mépris de la loi.

Posté par kundun à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Parce qu'une démocratie doit avoir une presse libre

Nouveau commentaire